La meilleure nourriture d'un carnivore

         

 

        Le chien est gourmand et prend plaisir à manger ce que nous lui donnons. Il a l’air d’apprécier  tout ce qui se présente. Des races sont plus gourmandes que d’autres. Prenez un labrador, dès que vous avez quelque chose dans la main, il vous regarde avec des yeux qui feraient fondre un iceberg. Pourtant il n’est pas équipé d’autant de papilles gustatives que nous. A-t-il été affamé à ce point dans le passé pour que dans ses gênes il porte une valeur si forte à la nourriture ? Et s’il semble montrer un intérêt équivalent pour une pomme, des croquettes ou une cuisse de poulet, ont-elles les mêmes valeurs nutritives pour son métabolisme ?

        

          Quelles sont les différences entre le carnivore et l’omnivore ?

 

         Le carnivore mange de la viande et l’omnivore mange de tout (viande, fruits et légumes crus ou cuits, céréales, féculents, légumineuses, etc.).

         L’omnivore mastique sa nourriture grâce à ses molaires et une articulation verticale et latérale de sa mâchoire. La salive contenant de l’amylase (enzyme permettant la dégradation des hydrates de carbone) permet une prédigestion avant l’estomac.

        Le carnivore lui, n’a pas de molaires plates mais des molaires tranchantes ou carnassières qui servent à arracher et broyer la viande et les os du gibier. L’articulation de sa mâchoire n’est que verticale. Il ne peut donc pas mâcher ses aliments comme un omnivore. Le carnivore gobe sa nourriture. Sa salive, contrairement à celle de l'homme, ne contient pas d'amylase et ne permet donc pas la "prédigestion" des hydrates de carbone. C'est le pancréas qui assume entièrement ce rôle chez le chien. En effet il va produire de l'amylase afin d'assimiler les hydrates de carbone. Le chien peut donc digérer les céréales mais en petite quantité sinon le pancréas se fatigue. Le chien est donc bien un carnivore non stricte contrairement au loup ou au chat qui sont des carnivores strictes car pas de production d'amylases. Mais dire que le chien est un omnivore surestime ses capacités de digestion des glucides en grande quantité. 

 

          Quels sont les aliments qui profitent ou non au carnivore ?

 

           Le système digestif du carnivore dispose de sucs gastriques acides, donc relativement agressifs leur permettant de digérer toute nourriture crue avec les os et la peau des différentes proies. Ces sucs contiennent 10 fois plus d'acides citriques que celui de l'homme. Durant la phase de digestion, le pH d'un chien en bonne santé descend en dessous de 1. Alors que celui de l’homme ne descend qu’autour de 2-3. Le pH est un chiffre basé sur des tables logarithmiques et ceux ayant l'expérience de son usage pourront aisément comprendre l'énorme différence qu'il y a entre le pH du canidé et celui de l'homme. La production de sucs gastriques d'un chien « est déclenchée » en présence de viande, ou d'un aliment le faisant saliver d'envie. Ce qui explique la raison pour laquelle aucun morceau d’os n’est présent dans ses selles car tout est complètement dissous et assimilé. Par contre un os cuit ne se digère pas et risque de créer une occlusion intestinale ou stomacale. D’où la fameuse phrase de nos ainés : « jamais d’os de lapin » car nos grands parents d’une époque où la nourriture industrielle pour animaux n’avaient pas encore vus le jour, donnaient souvent les restes de table qui étaient cuits !

               Les aliments comme les fruits, légumes ou céréales prennent plus de temps pour être digérés. L’omnivore les assimile grâce à son tube digestif qui représente 4 à 5 fois la longueur de son corps. Le tube digestif du chien représente une fois et demi la longueur de son corps, donc trop court pour pouvoir avoir le temps d'assimiler ces types d’aliments. Vous aurez beau les cuire, les râper crus, ou encore en faire de la purée, elles se trouveront dans les crottes du chien, intactes, car non assimilés. Le chien ne peut donc pas digérer la majorité les fruits et légumes crus ou cuits et céréales.

 

          Est-il alors utile de donner des légumes à son chien ?

 

            Il a été observé que le loup ou le chien sauvage, en dépeçant le gibier, secouait la panse pour la manger vidée de son contenu. En effet, composé de fruits, légumes ou céréales que représentaient le repas de la proie, ces aliments prédigérés n’ont que peu d’intérêt chez le  carnivore car peu nutritifs. Ou alors il fallait que le repas soit bien maigre pour profiter du contenu de l’estomac. Le canidé a pourtant besoin de fibres pour le transit intestinal. Il va les trouver en ingurgitant la peau, les poils, les plumes et les cartilages de sa proie. Ne trouvant pas facilement ces différents éléments, nous pouvons donc donner une infime dose de légumes pour remplacer ces fibres naturelles qui faciliteront le transit intestinal. Mais la quantité d’une cuillère à soupe suffira dans une gamelle.

 

           Alors pourquoi mon vétérinaire affirme que mon chien est devenu omnivore ?

 

            Le chien vit avec l’homme depuis plus de 15000 ans, il s’est donc habitué à la nourriture humaine. C’est vrai et c'est pour cela qu'il est devenu un carnivore non strict.. Cependant, ses carnassières sont loin de s’être transformées en molaires et son tube digestif ne s’est pas rallongé, il possède bien un système digestif de carnivore. Pour s'en convaincre, des études universitaires ne sont pas indispensables. Il suffit de regarder dans la gueule d'un chien. Leur dentition et leur mâchoire sont indiscutablement celles d'un carnivore.

              Pourtant, si je donne de la viande crue à un chien qui a l’habitude de manger des croquettes ou des restes de table, il y a de fortes chances qu’il soit malade. En effet, les sucs gastriques digérant la viande crue se sont mis en veille. Il faut donc les réactiver progressivement. Commencez par donner de la viande qui se digère plus facilement comme de la volaille plutôt que la viande rouge. Si le chien a l’habitude de manger une ration ménagère (viande cuite + riz + légumes), faites un mélange avec de la viande crue progressivement. Donc, je le redis, le chien est bien un carnivore.

 

          Doit-on rajouter des compléments alimentaires si la nourriture de mon chien est à base de viande ?

 

              Comme il est capable d’assimiler la viande crue, les os, les abats et tout ce qui est peau, poils, plumes et cartilages, le chien va y récupérer tout ce dont il a besoin en protéines, lipides, vitamines, minéraux, fibres et oligo-éléments

               Pourquoi donc rajouter des compléments chez un animal en bonne santé, quand l’alimentation à elle seule pourvoit aux besoins de celui-ci ? Nous parlons souvent de rajouter de la levure de bière pour donner un beau poil. Elle est riche en vitamines et sels minéraux. Mais nous retrouvons tous ses composants dans l’alimentation quotidienne. Le rajout des compléments alimentaires est motivé par la crainte de possibles carences confirmées dans les propos de certains « professionnels ». Analysons donc le sujet de plus près :

 

          Les vitamines du groupe B
Vitamine B1 : porc, rognon, foie, poisson
Vitamine B2 : porc, rognon foie, poisson, canard, œufs
Vitamine B3 : foie de veau, lapin, rognons de porc, maquereau
Vitamine B5 : foie
Vitamine B6 : foie
Vitamine B9 : foie, jaune d’œuf, feuilles des légumes verts
Il manque la vitamine B12 absente dans la levure de bière mais présente dans la viande de bœuf      

          Les minéraux
Zinc : foie de veau, bœuf
Calcium : os, foie, viande, œuf, poisson
Phosphore : os, foie, viande, œufs, poisson
Magnésium : lapin, poulet, dinde, porc, agneau, œuf, bœuf, poisson

 

          Malgré qu’il soit carnivore, pourquoi mon chien apprécie alors certains fruits et légumes ?

 

              Le chien a beaucoup moins de papilles gustatives que nous. Cependant il va apprécier le sucré d’une pomme bien mûre. Il va donc la dévorer goulument. Jai des labradors, je sais de quoi je parle. Farwest, ma labrador chocolat peut apprécier les champignons de paris, les carottes, la betterave, les mûres le long des sentiers ainsi que tout biscuit sucré. Comme pour les enfants qui apprécient les bonbons, vous n’en faites pas leur aliment principal.

 

          Pourquoi la nourriture sèche industrielle sous forme de croquettes n’est-elle pas la meilleure des nourritures pour nos chiens ?

 

              Pour créer la croquette, un liant est nécessaire pour la constituer. Ce liant est fabriqué avec l’amidon provenant des céréales : le glucide. 15 à 20% de glucide suffirait pour la fabrication de cette nourriture sèche. Seulement voilà, le glucide provenant des céréales est bien moins couteux que les protéines provenant de bonne viande de volaille ou d’agneau. Les industriels mettent donc plus de céréales qu’il n’en faudrait. Voilà comment nous nous retrouvons avec la majorité des marques qui n’hésitent pas à mettre plus de 40% de glucide (certaines au-delà de 50%) dans la composition des croquettes. Ce qui est bien malheureux car le carnivore à la différence des omnivores que nous sommes, tire son énergie des lipides et non des glucides d’où l’absence de nécessité d’un apport en céréale ou féculent. Il va d’ailleurs récupérer les glucides dont il a besoin à partir de la viande par un procédé nommé néoglucogenèse.

              Alimenté par de telles croquettes, plus de la moitié de ce que compose la nourriture quotidienne du chien est indigeste. Imaginez-vous aller dans un Fast-food tous les jours de votre vie… Et encore, la comparaison est faussée car l’humain assimile une partie des glucides alors que le carnivore, pas du tout.

              Si votre chien n’a pas de soucis de santé particulier vous ne remarquerez peut être rien à part un peu d’en bon point. Mais avec le temps, arriveront des problèmes de type cancer, diabète, pancréas ou problèmes rénaux. Pour dire la vérité, les soucis sont là très tôt mais vous ne les remarquez peut-être pas. Votre chien perd-il ses poils ? Exéma de peau ? Une odeur prononcée ? Poils non soyeux ? Flatulences nauséabondes ? Boit-il beaucoup ? Important volume de crottes ?

              De bonnes croquettes existent mais pour cela il faut en choisir avec peu de céréales. Attention aux paquets « sans céréales » car le liant est remplacé par l’amidon de pomme de terre. Ce qui est pire pour le canidé car beaucoup d’entre eux en sont allergiques. Beaucoup de croquettes sans céréales vont y rajouter plus de fruits et légumes vous laissant supposer que cela est une nourriture riche pour votre chien. Je rappelle que le carnivore ne peut pas digérer les fruits et légumes qui, de plus par leurs acidités, peuvent créer des brûlures d’estomac. Mon choix s'établira donc sur des croquettes avec peu de céréales. Ensuite j'humidifierai les croquettes avec un verre d'eau tiède 5 mn avant de les donner. L'autre inconvénient après le taux de glucide est que c'est un aliment déshydraté et donc long à digérer. L'animal est obligé de boire beaucoup par la suite. En réhumidifiant les croquettes, les saveurs se décuplent et le chien les trouve plus savoureuses (je parle de croquette de bonne qualité avec des protéines venant de viande de bonne qualité), alors le chien boude moins sa nourriture.

 

          LE BARF

 

              Le BARF est un mode d’alimentation naturel visant à se rapprocher de celui des canidés sauvages comme les loups. "BARF" est l’acronyme anglais de Bones And Raw Food (Os et viande crue). Ou alors Biologically Appropriate Raw Food (Nourriture crue biologiquement appropriée).

              Nourrir son compagnon au BARF consiste à le nourrir avec de la viande crue et/ou du poisson cru, des os charnus , des abats, de la panse verte ou un peu de légumes (facultatif), de l’huile de saumon sauvage, un œuf cru une à deux fois par semaine (facultatif).

 

 

          NOURRIR AU CRU, ÇA SIGNIFIE QUOI ?

 

              Le BARF, et plus généralement le Raw Feeding, sont des régimes développés d’après les travaux de différents vétérinaires, notamment le Dr. Ian BILLINGHURST et le Dr. Tom LONSDALE. Ils s’appuient sur l’observation de l’alimentation des carnivores à l’état sauvage en visant à reconstituer des proies avec une thèse simple : les animaux consomment instinctivement ce qui répond à leurs besoins biologiques. Le plaisir que trouve le chien à se nourrir ainsi est bien plus important (voir article : « LA NOURRITURE DE MES CHIENS FARWEST, STELLA ET NISHKA »).

 

              État actuel : Ces dernières années, le nombre de propriétaires de chiens, éleveurs ou vétérinaires prenant conscience de l'aspect nutritionnel de leurs animaux, est en constante progression, ce qui est réjouissant. Après cette prise de conscience, la nette majorité d'entre eux s'est tournée vers une alimentation naturelle à base de viande crue. Ils ont pu constater des changements parfois spectaculaires.

 

          LE BARF : LA MEILLEURE DES NOURRITURES ?

 

              En tant que professionnel dans le monde canin, je suis passé à cette alimentation naturelle avec mes chiens pour pouvoir en parler et me forger une opinion personnelle. Cela devait être provisoire, le temps de relever et mesurer ou non les bienfaits d’une telle nourriture. Au bout d’un mois, le changement physique et psychologique de mes toutous étaient si impressionnants que je ne suis jamais retourné aux croquettes. Pour entrer dans le détail des avantages  d’une telle nourriture, je vous propose de lire l’article : « LA NOURRITURE DE MES CHIENS FARWEST, STELLA ET NISHKA ». 

 

          CONCLUSION

 

              Il existe d’excellentes croquettes sèches contenant peu de glucides et dont la composition principale est constituée de viande de qualité. Mais au vu de la multitude de marques et des étiquettes trompeuses ou mensongères, il est difficile de s’y retrouver. La viande crue me parait être sans conteste la nourriture idéale pour le chien. Si le chien a la chance de manger régulièrement ce type d’aliment, sa santé et son bien-être en sont bénéficiaire. Etant éducateur comportementaliste canin soucieux de son bien-être, je ne peux donc mettre à l’écart l’intérêt que je porte sur la qualité de sa gamelle. Toutefois, il est important de souligner qu'il n'a jamais été démontré scientifiquement que ce type d'aliment soit plus bénéfique qu'un autre. Il n'a pas été relevé que les chiens nourris au BARF vivaient plus longtemps ou détenaient une santé plus robuste. Certains chiens ne s'adaptent pas à la viande crue. La meilleure alimentation reste celle qui est adaptée à votre chien.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La meilleure nourriture d'un carnivore

April 11, 2018

1/7
Please reload

Posts Récents